MINISTÈRE DE LA JUSTICE,GARDE DES SCEAUX.

Sceau de Republique Gabonaise

Les assurances du Ministre de la Justice aux syndicats pour une reprise des audiences

Logo

Le secteur de la Justice étant essentiel pour le pays, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a convié urgemment les responsables des syndicats de Magistrats et Greffiers à une séance de travail le lundi 11 mai 2020, pour échanger sur les propositions qu’ils pouvaient également apporter à la suite du courrier adressé aux chefs des juridictions en vue d’une reprise concertée.

Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a eu une séance de travail le lundi 11 mai 2020 avec les partenaires sociaux dont le Syndicat national des Magistrats du Gabon (SYNAMAG), représenté par son président, Germain Ella Nguéma, le Syndicat des greffiers du Gabon (SGG) représenté par la vice-présidente, Me Gabrielle Simost Ango et le Syndicat national des greffiers (SYNAGREF) de Marcel Bouchard Mandji.

Il était question lors de la séance de travail accordée par le Ministre de tutelle aux syndicalistes du secteur justice, de penser les modalités et de faire des propositions devant faciliter la reprise à venir des audiences dans les tribunaux.

Une reprise des activités dans les différents palais de justice du Gabon, qui reste conditionnée par les concertations avec les présidents des juridictions et les magistrats. Le but étant de s’inscrire dans le strict respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement de la République, pour lutter efficacement contre la propagation du Covid-19 au Gabon.

L’objectif visé, à court, moyen et long terme, est de ne pas exposer les membres du corps judiciaire. La santé des magistrats, des auxiliaires de justice et des justiciables tient à cœur le gouvernement. C’est pourquoi nous veillerons à ce que l’accès aux tribunaux soit limité et que les kits de protection déjà disponibles soient redistribués aux personnels des juridictions, a-t-elle dit.

En plus des 5000 masques de protection et les gels désinfectants issus d’une récente dotation, le Ministre a rassuré ses interlocuteurs quant aux dispositions prises, pour rendre disponibles les masques conçues par la taillerie de la prison centrale de Libreville. Au niveau du tribunal de Libreville, plusieurs cubitainers sont prévus pour la désinfection des mains des usagers et personnels aux trois entrées principales.

Le président du syndicat national des Magistrats, Germain Nguema Ella, a dit être venu discuter avec le Garde des Sceaux de la note invitant les présidents des juridictions et les magistrats, à réfléchir quant aux propositions et modalités devant permettre la reprise des audiences dans les tribunaux, en respectant les mesures de distanciation, le lavage des mains et le port du masques pour mieux lutter contre la propagation du covid-19. Il a dit être rassuré par les garanties données par la tutelle.

Au nom des Greffiers, M. Marcel Bouchard Mandji a salué l’initiative prise par le Ministre de la Justice, en associant à la réflexion les partenaires sociaux en vue d’une reprise des activités au niveau des tribunaux alors que la pandémie du Covid-19 est présente au Gabon. Le Syndicat national des greffiers a par ailleurs présenté au Ministre de la Justice une ébauche de propositions.

Avant de prendre congé de ses hôtes, le Ministre a rappelé qu’elle est disposée à travailler de concert avec les partenaires sociaux. Elle attend l’ensemble des propositions des acteurs du corps pour l’élaboration d’un document synthèse. Lequel document devrait permettre de statuer sur la reprise des audiences dans les tribunaux.

Elle a invité ses interlocuteurs à faire des suggestions constructives pour soutenir davantage la dynamique impulsée par le Ministère et pour faire avancer les choses. Il est également prévue une rencontre avec les avocats sur le même thème.

Publié le : 13 / 05 / 2020


En Haut