MINISTÈRE DE LA JUSTICE,GARDE DES SCEAUX ET CHARGÉ DES DROITS DE L'HOMME

Sceau de Republique Gabonaise

Les activités d’Arise ports et logistiques présentées au Ministre de la Justice

Logo

Le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a reçu en audience le jeudi 29 octobre 2020, une délégation d’Arise ports et logistiques, venue présenter les activités du groupe au membre du gouvernement.

L’entrevue accordée par le Ministre de la Justice à la délégation des représentants d’Arise, groupe international spécialisé dans la logistique intégrée et la gestion des zones portuaires, s’inscrivait dans le cadre de la présentation des activités et de la vision du groupe et notamment les civilités.

Selon Paul Dany Menga Bekale, directeur des Affaires publiques,Arise ports et logistiques entend véritablement accompagner l’Etat gabonais dans bien des projets, à court, moyen et long terme d’où le sens donné à leur démarche, qui vise à prendre conseil auprès des autorités gabonaises.

Il était également question pour Arise de deviser avec le membre du gouvernement, de s’assurer de ce que la société peut déjà poser les jalons d’un avenir radieux, en termes d’investissements, sur le territoire gabonais, tout en contribuant au développement économique du pays.

Intervenant en premier,M. Manoj GUPTA, directeur du Port minéralier d’Owendo (OMP), a présenté l’entreprise ARISE P&L qui gère deux structures : le Port minéralier d’Owendo (OMP) et le Nouveau Port International d’Owendo (NOIP). Arise P&L est détenu par trois (3) sociétés : AP Moller Capital, Africa Fund Corporation et Olam.

 Il a expliqué qu’en ce qui concerne le Port minéralier d’Owendo, les objectifsconsistent à atteindre les cinq (5) millions de tonnes de minerais stockés, et d’offrir l’accès aux femmes à des postes aussi bien de responsabilité que technique.

Mme Charlotte Fodin,directrice du Nouveau port international d’Owendo (NOIP), a quant à elle indiqué que le Nouveau Port International d’Owendo souhaite attirer de nouveaux investisseurs au Gabon, grâce à sa stratégie de réduction des coûts de prestations et l’acquisition d’une nouvelle zone de stockage qui va permettre de simplifier les activités de transit (import/export). Il s’agit d’une meilleure capacité d’entreposage qui va contribuer à diversifier la nature des activités du nouveau port, telles le stockage d’huile de palme et le stockage de blé dont le volume s’élève à 10.500 tonnes.

Le Garde des Sceaux a salué pour sa part l’initiative du groupe Arise d’accompagner le Gabon dans son développement économique tout en leur rappelant l’importance de veiller au strict respect de la législation en vigueur en République gabonaise, dans l’exercice de leurs missions professionnelles. Aussi, elle a invité les Conseils d’Arise P&L à se doter du Code du Travail gabonais et de l’acte uniforme OHADA.

Elle a rappelé à ses interlocuteurs que le pays vient de se doter des juridictions spécialisées, qui collaborent avec des professionnels du commerce, afin de créer un climat des affaires propice et prospère à tous les investisseurs.

S’agissant des réformes du Gouvernement relatives à la lutte contre la Covid-19, le Ministre de la Justice a indiqué qu’une réflexion est menée dans le but de permettre à tous les opérateurs économiques d’opérer dans les meilleures conditions, tout en préservant la sécurité de leurs employés et de toute la population. Car l’ambition des autorités gabonaises, à terme, est d’éviter à tout prix une deuxième vague de l’épidémie.

La vision d’ARISE P&L est de faire du Gabon un pôle attractif en tant que nouveau hub de stockage dans l’activité portuaire en Afrique, a précisé M. Paul Dany Menga Bekale, directeur des Affaires Publiques du groupe ARISE P&L. Ils ont dit les excuses du groupe au Garde des Sceaux quant à l’absence de M. Andrew Dawes, Président directeur général du groupe présentement hors des frontières gabonaises.

Modifié : 05 / 11 / 2020


En Haut