MINISTÈRE DE LA JUSTICE,GARDE DES SCEAUX ET CHARGÉ DES DROITS DE L'HOMME

Sceau de Republique Gabonaise

Conseil de Cabinet Interministériel : Les missions du Ministère de la Justice passées en revue

Logo

Le vendredi, 06 novembre 2020, le Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, chargé des droits de l’Homme, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a présenté en Conseil de Cabinet Interministériel au Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, les missions de son département dont celles administratives et judiciaires, la Sécurité Pénitentiaire et les questions relatives aux droits de l’Homme.

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Rose Christiane Ossouka Raponda, a tenu un Conseil de Cabinet Interministériel consacré à la Justice. Cette séance à laquelle ont pris part quelques membres du Gouvernement, dont le Ministre de ce Département, Erlyne Antonela Ndembet-Damas, a été l’occasion pour cette dernière de présenter au Chef du Gouvernement la feuille de route élaborée par son Ministère, conformément à la loi des finances 2021.

Dans sa présentation, le Ministre de la Justice a passé en revue toutes les missions dévolues à son Département. A cet effet, elle a expliqué à son auditoire les missions et les innovations à apporter dans l’Administration judiciaire, dans la gestion de la Sécurité Pénitentiaire, ainsi qu’en matière de droits de l’Homme.

Pour ce qui est du premier point, le membre du Gouvernement a dit œuvrer à la bonne marche du fonctionnement des tribunaux. Celle-ci passera par la mise en place de nouvelles juridictions, la réfection des bâtiments et un probable recrutement de magistrats.

Concernant la gestion de la Sécurité Pénitentiaire, celle-ci comprendra, a-t-elle poursuivi, non seulement la réfection de tous les tribunaux de notre pays, mais également l’amélioration des conditions de détention. A cela s’ajoutera le renforcement des conditions de travail et de vie des agents pénitenciers.

La question des droits de l’Homme n’est pas restée en marge de cette rencontre. Le Garde des Sceaux a en effet décliné le travail rédactionnel effectué par ses services afin de présenter, le moment venu, les rapports de la situation du Gabon en matière des droits de l’Homme.

Publié le : 12 / 11 / 2020


En Haut